10 écoles techniques privées peuvent être financées par les Opca

Un arrêté publié au Journal officiel du 5 juillet 2017 fixe la liste des 10 établissements de formation du second degré privés à but non lucratif qui peuvent être financés par les Opca. 6 se situent en Auvergne-Rhône-Alpes.

  • École technique du bois, Cormaranche-en-Bugey (Ain)
  • École libre d’apprentissage de Grenoble, Grenoble (Isère)
  • Association forézienne des écoles de production, Saint-Étienne (Loire)
  • Atelier d’apprentissage de Gorge-de-Loup, Lyon (Rhône)
  • Al Kindi, Décines-Charpieu (Rhône)
  • École catholique d’apprentissage par l’automobile, Viuz-en-Sallaz (Haute-Savoie)

Dans les autres régions :

  • École régionale des métiers de la coiffure, Limoges (Haute-Vienne)
  • École des métiers du sport professionnel, Camphin-en-Pévèle (Nord)
  • École privée de production environnement durable, Quiévrechain (Nord)
  • Sud formation esthétique coiffure, Martigues (Bouches-du-Rhône)

Ces écoles doivent faire l’objet d’un contrôle de l’État, soit en raison de l’accueil d’élèves boursiers, soit en raison d’une reconnaissance de l’État. Les formations proposées doivent préparer à des diplômes technologiques ou professionnels de niveau V ou IV.

Les types de dépenses de fonctionnement de ces écoles pouvant être prises en charge par les Opca sont fixés dans le décret n°2016-1721 du 13 décembre 2016 : il s’agit des dépenses "directement attachées à la réalisation de formations de jeunes sans qualification conduisant à l’obtention de diplômes professionnels ou technologiques classés aux niveaux IV ou V".

Mots-clés: 
Localisation: 
Dernière modification le 10/07/2017 à 12:11