Conférence "Les métiers de l’accompagnement de la perte d’autonomie" - Foire aux questions

Le Carif Oref organisait une conférence pour mieux connaître ces métiers : emploi, formations, conditions de travail, etc. Retrouvez ci-dessous les réponses aux questions posées à distance via Glowbl.

 

Sur l’évolution des métiers

On évoque beaucoup les 2 formes d'accompagnement de la perte d'autonomie et le choix des professionnels formés d'exercer en structure (type EHPAD) ou au domicile des personnes, mais il existe une autre forme d'exercice lorsque 1 personne accueille à son domicile plusieurs personnes dépendantes (Assistante familiale) quel avenir pour ce métier ?

Il s’agit d’accueillant familial qui accueille à son domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n'ayant pas de lien de parenté avec l'accueillant.

Des informations sont disponibles sur service public.fr, auprès du Conseil départemental. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12085

Des ressources sur la législation, les prestations rendues, le coût de cet hébergement, etc., sont accessibles sur le site du Ministère ou auprès de la Famidac, l'association des accueillants familiaux et de leurs partenaires. http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/choisir-un-hebergement/vivre-en-accueil-familial et https://www.famidac.fr/

 

Intervention ARS

Serait-il possible d'en savoir plus sur le cluster : organisation, finalité ?

Il y a 3 ans, la Fédération Hospitalière de France (FHF) a créé en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Anact des clusters qualité de vie au travail (QVT) à destination des établissements de santé. Ce dispositif permet d'échanger sur des sujets tels que le contenu du travail, la qualité des soins, l'équilibre vie privée vie professionnelle...

Les clusters sont en cours de développement : à l’heure actuelle plus de 80 établissements sont engagés dans ce dispositif au niveau national. https://www.anact.fr/des-clusters-pour-innover-partenariat-avec-has-et-dgos

En Auvergne-Rhône-Alpes, le cluster QVT Filière gérontologique Rhône Centre intègre 8 structures : 1 hôpital gérontologique - le pilote de la filière, 1clinique mutualiste, 1 SSIAD, 1 association d’aide à domicile et 4 EHPAD. http://www.anfh.fr/sites/default/files/fichiers/pres_anfhqvt_aract_nor_20170406vf.pdf

 

Sur le baromètre RH

Dans les outils dont on vient de parler, existe t-il des éléments quant à la reconversion des aides à domicile suite à leurs fréquent problèmes de santé dues à leurs condition de travail (hernie discal, tendinites, etc.?)

Il n’y a pas d’élément spécifique aux aides à domicile, bien que la pénibilité physique du travail soit reconnue.

L’outil-guide « Barométrie RH », à destination des dirigeants et cadres des établissements et services médico-sociaux, intègre cependant un auto diagnostic lié aux risques liés à l’exercice professionnel, dont l’objectif est de prévenir les risques liés au poste de travail et à l’activité professionnelle.

 

Serait-il possible de nous communiquer ce guide "barométrie RH"?

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes publie un outil-guide « Barométrie RH » pour soutenir et accompagner les dirigeants et cadres des établissements et services médico-sociaux (ESMS) dans leurs pratiques de gestion des ressources humaines et de management de leurs équipes, au service de la qualité des prestations de soins et d’accompagnement. https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/pour-une-demarche-danalyse-barometrie-ressources-humaines

 

La question de l'attractivité du secteur n'est elle pas aussi celle de la visibilité et de la connaissance par le grand public du secteur médico social : activités, structures et métiers ?

De nombreuses initiatives existent au niveau des territoires pour promouvoir ces métiers, menées par les OPCA, les Régions, l’Etat (découverte des métiers, site…). Cette conférence s’inscrit également dans cet objectif.

 

Table ronde

Question aux intervenants : une meilleure communication sur les métiers et de développement des stages serait importante pour mieux connaitre la réalité des métiers de façon à sécuriser ensuite la formation et l'accès à l'emploi.

Voir la réponse au-dessus sur la valorisation des métiers

 

Intervention ITSRA

L'Education Nationale envisage-t-elle l'embauche de personnes détentrices du DEAES spécialité éducation inclusive ?

Ce diplôme permet d'exercer au sein de l'Education nationale. Cependant, la première session de formation est en cours et il est trop tôt pour observer l’insertion des diplômés sortants de formation.

Dernière modification le 17/10/2017 à 14:34