L'entretien professionnel, pour évoluer

L’entretien professionnel instaure un véritable droit à l’évolution professionnelle pour tous les salariés.

Tous les 2 ans pour anticiper l'évolution professionnelle

Objectif :
- s’entretenir avec le salarié sur les perspectives d’évolution professionnelle notamment en termes de qualifications et d’emploi et non pas sur l’évaluation de son travail.
- rédiger un document dont une copie est remise au salarié

Cet entretien doit avoir lieu tous les 2 ans et après une interruption due à certains événements : congé (de maternité, parental d’éducation, de soutien familial, d’adoption, ou sabbatique), période de mobilité volontaire sécurisée, période d’activité à temps partiel (suite à un congé maternité ou d’adoption), arrêt longue maladie, mandat syndical.

Tous les 6 ans pour faire le point

Tous les 6 ans un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel sera fait. Il permettra de vérifier si le salarié a bien bénéficié de ses entretiens professionnels. Il permettra également d'apprécier si le salarié a :
- suivi au moins une action de formation
- acquis des éléments de certification par la formation ou par une VAE
- bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle

Des heures de formation en cas de manquement aux obligations

Dans les entreprises de plus de 50 salariés, lorsque le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et d’au moins 2 des 3 mesures indiquées ci-dessus, son compte personnel de formation est abondé à hauteur de 100h pour un salarié à temps plein et de 130h pour un salarié à temps partiel. L’employeur doit verser à son OPCA une somme forfaitaire correspondant à ces heures. En outre, dans ce cas, le salarié peut disposer de ces heures pendant ou hors de son temps de travail sans accord préalable de l'employeur.

Une refonte du dialogue dans l'entreprise

L'entretien professionnel remplace tous les entretiens existants, excepté l’entretien d’évaluation, c'est-à-dire :
- l’actuel entretien professionnel consacré à l’élaboration du projet professionnel du salarié
- le bilan d’étape professionnel
- l’entretien de deuxième partie de carrière pour les 45 ans et plus, obligatoire dans les entreprises et groupes d’entreprises de 50 salariés et plus.

 

> Article L6315-1 du Code du travail relatif à l'entretien professionnel

Dernière modification le 12/03/2015 à 10:14